dimanche 8 mai 2016

Jour 07 – Couple favori ?

J'ai dans l'idée que l'auteur de ce questionnaire savait très bien quelles réponses il entendait donner aux questions 6 et 7, parce que j'ai probablement les même que lui et qu'elles se suivent bien trop bien.
Mon couple de fiction favori est indiscutablement celui formé par Tarzan et Jane Porter, mais ce ne sont pas des héros de bédé à la base et rares sont les incarnations à avoir rendu honneur aux personnages tels que Burroughs les écrivait (au point que mon incarnation séquentielle favorite du Seigneur de la Jungle, celle de Joe Kubert, soit une version d'où Jane est absente).


Et donc, je crois bien que mon couple de comic-book favori est et restera Peter et Mary-Jane Parker. C'est pas mes personnages préférés, mais il y a une raison qui me met devant le fait accompli bien malgré moi : depuis One More Day, le seul Spider-Man que je lis encore, c'est le daily strip (publié par King Features). Dedans, Peter et MJ sont toujours mariés et vivent des aventures sorties tout droit des 80's. (A l'heure où j'écris ce post, MJ a été kidnappée par Xandu alors que les Parker rendaient visite à Doc Strange, et Peter et le Doc essaient de trouver un moyen de deviner vers quelle dimension XYZ métaphysique le félon s'est enfui avec la dame. C'est ringard à souhait, et c'est grandiose.)

En 2009, le strip avait d'ailleurs eu droit à cinq mois de flottement assez particuliers : le 1er janvier, le statut de Peter comme celui d'un jeune homme célibataire était restauré, d'un coup, sans explication aucune, laissant les lecteurs dans l'expectative (le 3 janvier, un cartouche signifiait que l'aventure en cours se déroulait "dans les jours avant que Peter et MJ ne se marient", mais aucune mention n'en fut jamais faite par la suite). Finalement, le 24 mai, l'histoire était arrêtée brutalement et révélée comme... un rêve. Dans la tradition du soap le plus camp, Peter s'en rendait compte en se réveillant alors que Mary Jane sortait de la douche, dans un hommage/satyre à peine voilé à l'un des cliffhangers les plus connus de la télévision, celui du retour de Bobby Ewing dans Dallas.
Il y a bien évidemment beaucoup de théories de lecteurs, mais aujourd'hui encore, personne hormis les silencieux auteurs du strip ne sait réellement s'il s'agit d'une tentative violemment avortée de suivre le comics ou d'une pure cabriole pour s'en moquer. Le cartouche final lui-même semble ne pas savoir, car même si on peut y lire que les éditeurs ont "pris conscience du courrier des fans", difficile d'imaginer qu'ils tentent l'aventure deux ans après le comics sans savoir au préalable ce que les lecteurs pensent de ce changement. Qui plus est, la phrase "Will the real Peter Parker please stand up ?" a déjà été lue dans la Saga du Clone et se veut probablement totalement méta, là encore.


Blague ou pas, le simple fait que je m'y intéresse suffit à illustrer mon point ici : je n'arrive pas à m'enlever de l'esprit que le vrai Spider-Man, c'est justement celui là. Celui où il est marié à MJ. A mes yeux, c'était la relation intouchable des comics, au delà même de Clark Kent et Lois Lane. C'est comme ça que je le lisais étant petit, et c'est toujours comme ça que je veux le lire aujourd'hui.
Je n'ai pas acheté un magazine dédié au tisseur depuis 2007, et très franchement, c'est pas un body-swap avec Doc Ock ou une transformation en Tony Stark du pauvre qui vont me faire changer d'avis, bien au contraire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire